Forum servant essentiellement à la création finale d'un forum à voir le jour en Mai. Aucune inscription ne sera acceptée.
 

 :: Silence Radio :: Étapes Préliminaires Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RACES - Humain et affinités, jusqu'au plus profond de l'amertume

avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 23/01/2017
Lun 23 Jan - 12:33
Il peut sembler étrange de parler de supranaturel au lieu de surnaturel. Pourtant si dans la tradition le surnaturel est associé à la nature, les études du CRIMS ont permis de clairement définir que cet aspect de l’univers étaient superposé à la Nature ; d’où le supranaturel. Aussi loin que la vie existe une forme miroir exista pour la supplanter, se complexifiant au fur et à mesure que la vie se complexifiait. Cette théorie est aussi bien admise parmi les cercles occultes érudits que celle de l’évolution parmi les biologistes.
Les formes que prennent ces créatures, le terme ayant une connotation péjorative, sont diverses, variés et bien souvent uniques. Le CRIMS nota à lui seul durant ses années d’activité treize variations sur l’archétype du vampire, neuf sur le garou (sans compter les types d’animaux), vingt-sept interprétation de légendes comme étant des créatures dotés de capacités d’altération de l’environnement limités et au moins trois cas sérieux de possession par une entité non-identifié qui finit par la mort de l’hôte. Or cela ne fut qu’un instantané dans l’histoire du supranaturel.
Yan Low, qui dirigea personnellement la plupart de ses recherches, invita dans son cercle d’études un ami de longue date, déjà connu de son grand-père : Vladimir Tepes. Ses motivations restent vagues et sa mort lors du Rebond mit fin à une longue entente des vampires au travers du monde. Néanmoins, ses connaissances du monde biologique occulte étaient sans pareil.
Si toutes les créatures semblaient différentes, il fallait trouver un moins un angle d’étude possible. Le premier fut l’absence d’Alma. Différence fondamentale entre elles et à l’espèce humaine, leur interdisant la Manipulation. Ceci a comme effet de les rendre sensibles à des circonstances illogiques au regard des lois de l’univers, tel que l’aversion pour un symbole religieux, pour de l’argent ou du bois de pêcher. La seconde, plus simple fut d’élaborer une taxidermie. Vlad proposa de se baser sur les travaux de Long Quan, grand voyageur ayant répertorié plus d’un millier de créatures. Ils dégagèrent alors les groupes suivants :
Parasites, en tant que créature dépendantes d’une espèce précise pour survivre. Les Vampires sont la famille la plus vaste, avec des cas isolés comme le Wendigo.
Symbiotes, vivant en coopération avec un hôte qui peut sembler humain. Tous les Garous se rangent dans ce groupe, ainsi que les hybrides tel que les centaures, les faunes entre autres.
Supérieurs, dans le sens qu’ils se superposent à l’espèce humaine dans un but inconnu. Les Sphynx, bien que l’espèce soit éteinte en étaient l’exemple type. Les Djinn et Anges sont des créatures qui ont cultivé l’adoration des populations pour se faire passer pour des entités non-terrestres.
Primitifs, n’ayant pas de lien avec l’humanité ils sont souvent considérés comme inférieurs. Ils sont aussi souvent sauvages et enclin à l’animosité envers l’humanité. De façon générale, les membres de ce groupe sont des cas uniques sans précédents ni descendance.
Note aux joueurs : Vous êtes en mesure de donner vie à n’importe quelle créature de légende tant qu’elle respecte les principes suivants :
Elle doit être attestée dans au moins une source écrite, même récente. Le staff s’accorde le droit de juger la source irrecevable.
La créature peut être seule ou créer une espèce, mais pas de gérer secrètement le monde dans l’ombre…
Pas de puissances d’un outre monde, ni de Manipulation ou ce qui s’en rapproche. Cracher du feu grâce à des glandes secrétant un fluide inflammable et un palais qui crée une étincelle, ok. Le créer du rien et réduire une ville en cendre, nop.
Soyez originaux, mais surtout pensez en terme d’insertion rp. Il faut que ce soit intéressant à jouer en tant que personnage, pas juste une envie d’être le plus fort ou le plus freak du forum.
L’Alma n’étant pas présente, sachez que cela affecte la créature qui n’a rien pour l’ « ancrer » dans le monde. D’où les faiblesses arbitraires. Toutes les créatures en ont. Soyez créatifs.
Voici les exemples de créatures pour ceux qui n’auraient pas d’idées.
Parasites : Le Vampire Slave est une créature dont les origines dates d’avant le christianisme. La durée de vie d’un membre est longue, de plusieurs siècles mais les fonctions cognitives déclinent avec l’âge. Une allergie au rayons UV les rend nocturnes et leur métabolisme nécessite du sang humain pour se nourrir est régénérer. Ils ne respirent pas et leur chair ne se meurtrie pas. Pour les tueurs, il faut les décapiter ou les brûler au soleil. La plupart sont sains psychologiquement et apprécient le monde humain. Leur reproduction se fait par contamination d’humains, qui meurent pour revenir sous forme de créature leurs souvenirs effacés. Vladimir Stepes supposa avec indifférence que le Vampire Slave parvenait à exorciser l’Alma de l’enveloppe humaine et à insuffler conscience dans la coquille de chair libérée.
Le vampire aztec est une créature cousine du Slave, dont les origines sont incertaines. Leur durée de vie est courte et leur mode de vie proche des insectes. Ils se nourrissent autant de chair que de sang et ne peuvent vivre que dans des endroits sans lumière directe. Ils communiquent par ultrasons tout en pouvant discuter avec les humains. Ils doivent être décapités ou leur cœur arraché pour pouvoir mourir. Le cas échéant leur corps se met en sommeil le temps que l’organisme se régénère. Ils ont tendance à développer des névroses profondes, surement due à des parasites dans la chair humaine.
Le wendigo est une espèce rare du nord de l’Amérique. Ils résistent particulièrement bien au froid et à la lumière mais craint le feu, car très inflammable. Leur alimentation est exclusivement de chair humaine. On ignore leur durée de vie, car souvent ils sont mis à mort par les êtres humains. Puissants, ces créatures sont de redoutables guerriers qui apprécient la chasse. Leur corps se développe progressivement pour se doter de griffes, d’un museau et d’autres attributs de prédateurs. La légende prétend que ceux qui mangent de la chair humaine deviennent des wendigo. Durant la Guerre, les USA n’ont pas étés en mesure de confirmé cette origine. La famine aurait pu le faire.
Symbiotes : Le Loup-Garou est une créature d’origine celte. Doté d’une enveloppe humaine, il est en mesure de reformer son squelette et son organisme en prenant une forme hybride entre animal prédateur et homme. Force, sens et endurance sont décuplés et rares ont étés les troupes durant la Guerre qui sont parvenus à tenir face à un Loup-Garou lancé. L’argent, sous forme solide, peut seule les tuer alors que les blessures conventionnelles se régénèrent rapidement. Le feu n’as pas d’effet physique supranaturel mais sa présence les mets mal à l’aise voir les intimide. Leur condition se transmet par contact salivaire et sanguin mixte, et bien des femmes se sont retrouvés à hurler à la lune après une nuit torride avec un sauvage inconnu. La lune les rends instables psychologiquement et induit une transe meurtrière dans laquelle ils prennent leur forme hybride. Cette transformation est souvent mortelle la première fois.
Le satyre ressemble à un homme doté de jambes de chèvres et de cornes de bouc. On ne leur connait que des mâles et leur reproduction est, chose rare, fidèle à la légende. La mère en vient souvent à mourir, ou d’elle-même ou par son entourage. Ils sont agiles, puissants et dotés de capacités respiratoires hors normes. Cela leur permet d’être d’excellents flutistes mais également de vivre sans contraintes en montagne. Ils sont incapables de nager et le sel commun provoque de graves lésions amenant souvent jusqu’à la mort. Des rapports de l’antenne Turque du CRIMS affirment que leur chair est comestible, et que cela fut vérifié auprès de populations au nord du bassin méditerranéen.

Supérieurs
Les Djinn sont des créatures humanoïdes dotés d’une peau rugueuse, et parfois écailleuse. Ils sont originaires du Moyen-Orient et forme une famille aux vastes embranchements. Les traits communs sont qu’ils méprisent le bronze, qui tend à les paralyser, et sont poichithermique comme les lézards. Très intelligents, ils ont un panel de profils psychologiques aussi vaste que l’homme. Néanmoins au temps anciens ils étaient adorés comme des messagers divins, ou de petites divinités, ce qui marque une tendance à l’arrogance. Les membres de leur espèce sont dotés d’une mémoire exceptionelle, ce qui leur permet d’enmagaziner un tas d’informations. Il est probable que le savoir étant forme de pouvoir, que ce soit de là que vienne leur prétendu magie et vœux.


Les humains, comme les créatures ont toujours existé mais leur concentration est proportionnellement inversée. Il a fallu des millénaires à l’humanité pour se mettre à l’abri dans le nombre et huit ans pour revenir aux peurs ancestrales. Néanmoins, tout n’est pas noir. Comme les Hommes, les Créatures ont une conscience et des opinions qui divergent bien souvent de leurs stéréotypes. Vous pouvez donc joueur l’un ou l’autre mais voici les quelques spécificités :

Toute nouvelle créature est sujet à validation de la part du staff, et gardera les spécificités annoncées plus celles données par le staff au cas où il faudrait la ‘tempérer’ (Exemple : Joueur foufou : Je fais un troll de 5m de haut et fort comme 10 taureaux. Staff diplomate : Oui, mais comme dans les comptes tu méprises le soleil qui te pétrifie [ça c’est dans le cas où un malin veut vraiment jouer un checkpoint de ponts].)
Seul l’Humain peut Manipuler. Pas d’exception.

Pas d’hybrides. Pas d’exception non plus.

Vous ne pouvez pas jouer une entité non-terrienne, tel que des démons, anges, esprits, dieux. S’ils existent, et cela est sujet à caution, il est difficile de dire dans quel mesure ils sont proches de nos représentations traditionnelles. Néanmoins si votre concept s’approche de par l’apparence de ces créatures mais que c’est justifié, alors ce peut être validé. (Pour les curieux, les Discuta marchandent avec quelque chose, mais savoir quoi au juste…)

Vous pouvez interpréter toute créature de légende que vous voulez, tant qu’elle est validée par le staff. Il faut penser en termes de cohérence et de jouabilité. Un centaure est un choix, mais comment est-il arrivé aux States ? Un vampire assoiffé de sang et asocial existe, mais quel intérêt ? Un dragon chinois sous forme humaine, pourquoi pas, mais t’avise pas de faire le grosbill (c’est-à-dire être le-plus-fort-plus-beau-plus-badass-de-l’univers-et-je-t‘mmerde). Lisez bien les comptes car les créatures immortelles, invincibles n’existent pas. Les compteurs d’autre fois n’étaient pas des MJ sadiques.
Les créatures ne sont pas toutes vues de façon hostiles par les humains, bien au contraire. La Guerre ne les épargna pas et elles se trouvèrent dans chaque camp. Mais tout ce qui se rapproche de l’ennemi est mal vu (monstres chinois et japonais en premier).

Voir le profil de l'utilisateur
RACES - Humain et affinités, jusqu'au plus profond de l'amertume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♠ Les races ♠
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» LES RACES DISPARUES
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onetwotestafterwar :: Silence Radio :: Étapes Préliminaires-
Sauter vers: